ICTERE

Définition de la jaunisse

 

La jaunisse, également connu sous le nom d'ictère, est un terme utilisé pour décrire une teinte jaunâtre de la peau et du blanc de l'œil (la sclérotique), causée par une hyper-bilirubinémie (un excès de bilirubine dans le sang).

Les fluides corporels peuvent aussi être de couleur jaune. La couleur de la peau et la sclérotique varient en fonction du taux de bilirubine.
La bilirubine est une substance de couleur jaune qui est donc responsable de la coloration jaune de la peau et de la sclérotique.

 

 

Ictères : Différentes sortes

Il existe trois principaux types d'ictères :

  • La jaunisse hépatocellulaire, qui est un type de jaunisse qui survient à la suite d'une maladie du foie ou de blessures.
  • L'ictère hémolytique qui est un type de jaunisse qui survient à la suite d'une hémolyse (une dégradation accélérée des globules rouges) conduisant à une augmentation de la production de bilirubine.
  • L'ictère par obstruction qui est un type de jaunisse qui se produit à la suite d'une obstruction dans le canal cholédoque (un système de tubes qui transporte la bile du foie vers la vésicule biliaire et l'intestin grêle), ce qui empêche la bilirubine de quitter le foie.

 

 

Quelles sont les causes d'un ictère ?

Un ictère est généralement le signe d'une maladie sous-jacente. Certaines conditions sous-jacentes peuvent causer un ictère, parmi lesquelles :

  • Une inflammation aiguë du foie qui peut nuire à la capacité du foie à sécréter la bilirubine conjuguée, ce qui entraîne une accumulation de bilirubine.
  • L'inflammation de la voie biliaire peut empêcher la sécrétion biliaire et l'élimination de la bilirubine, ce qui provoque un ictère.
  • Une obstruction de la voie biliaire empêche le foie de l'élimination de la bilirubine, qui se traduit par une hyper-bilirubinémie.
  • Une anémie hémolytique qui est une surproduction de bilirubine, augmentant lorsque de grandes quantités de globules rouges sont en baisse.
  • Le syndrome de Gilbert qui est une maladie héréditaire qui affecte la capacité des enzymes pour traiter l'excrétion de la bile.
  • La cholestase qui une affection dans laquelle l'écoulement de la bile du foie est interrompue. La bile contenant la bilirubine conjuguée reste dans le foie au lieu d'être excrétée.

D'autres affections, plus rares, peuvent engendrer un ictère, telles que :

  • La maladie de Crigler-Njjar qui est une maladie héréditaire qui affecte un enzyme spécifique, entraînant un excès de bilirubine
  • Le Syndrome Dubin-Johnson est une forme héréditaire d'un ictère chronique empêchant la bilirubine conjuguée d'être sécrétée sur les cellules du foie.
  • La pseudo-jaunisse qui est une forme inoffensive d'ictère dans lequel le jaunissement de la peau résulte d'un excès de bêta-carotène et non pas d'un excès de bilirubine, le plus souvent dû au fait de manger beaucoup trop de carottes, de citrouilles ou du melon.

 

 

Quels sont les signes et symptômes d'un ictère ?

Le signe le plus répandu d'un ictère est une teinte jaune de la peau et la sclérotique (Jaunissement du blanc de l'œil). Le jaunissement commence généralement à la tête et se propage le long du corps.

Outre le jaunissement de la peau, voici d'autres symptômes d'ictère :

  • Des démangeaisons
  • De la fatigue
  • Des douleurs abdominales indiquant généralement un blocage du canal biliaire
  • Une perte de poids
  • Des vomissements
  • De la fièvre
  • Une urine foncée

Cette liste de symptômes d'ictère n'est pas exhaustive.

 

 

Quel est le diagnostic d'un ictère ?

C'est votre médecin traitant qui sera le plus à même de diagnostiquer un ictère, avec un diagnostic fondé sur les antécédents de santé du patient et un examen médical.

Le diagnostic d'un ictère se fondera également sur un examen et une attention particulière sur l'examen de l'abdomen avec une recherche de masses dans l'abdomen et un contrôle de la fermeté du foie.

Une analyse de la fonction hépatique permettra au médecin de déterminer la gravité de l'ictère, une fois celui-ci diagnostiqué.

En cas de doute ou si la cause des symptômes ne peut être identifié avec certitude, le médecin pourra prescrire des analyses de sang afin de vérifier non seulement les niveaux de bilirubine, mais aussi la composition de certains éléments du sang.

Voici la liste de certaines analyses, généralement prescrites en cas de suspicion d'ictère ou pour une vérification/confirmation de diagnostic :

  • Une analyse de bilirubine : Un niveau élevé de bilirubine non conjuguée par rapport aux niveaux de bilirubine conjuguée peuvent indiquer une hémolyse (Destruction des globules rouges libérant l'hémoglobine)
  • Un hémogramme permettant de déterminer les mesures d'érythrocytes (globules rouges), de leucocytes (globules blancs) et de thrombocytes (plaquettes).
  • Un dépistage d'hépatite A
  • Un dépistage d'hépatite B
  • Un dépistage d'hépatite C

Si une obstruction du foie est suspectée, la structure du foie pourra être examinée à l'aide de tests d'imagerie tels que :

  • Une imagerie par résonance magnétique (IRM) permettant d'identifier la cause et la localisation d'une obstruction des voies biliaires.
  • Une échographie abdominale qui est particulièrement utile dans l'identification des calculs biliaires.
  • Une tomodensitométrie qui est particulièrement utile pour identifier les tumeurs et dilatation des voies biliaires.
  • Etc.

 

 

En cas d'ictère, une biopsie de foie peut également être prescrite permettant le contrôle de l'inflammation mais aussi de diagnostiquer :

  • Une cirrhose
  • Un cancer
  • Une stéatose hépatique
  • Etc.

Quels traitements pour un ictère ?

Le traitement d'un ictère nécessite généralement un diagnostic de la cause spécifique de l'ictère, afin de sélectionner le traitement approprié. Le traitement vise donc la cause spécifique, plutôt que l'ictère lui-même.

Ainsi :

  • Une anémie entraînant un ictère peut être traitée par l'augmentation de la quantité de fer dans le sang, soit en prenant des compléments alimentaires riches en fer, soit en mangeant davantage d'aliments riches en fer
  • Une hépatite induite par un ictère peut être traitée par des médicaments anti-viraux ou par des stéroïdes.
  • Une obstruction provoquée par un ictère peut être traitée par une intervention chirurgicale pour enlever l'obstruction.
  • Un ictère d'origine médicamenteuse est traité en sélectionnant un autre médicament et en cessant le ou les médicaments qui ont causé l'ictère.

 

 

Quelles sont les complications d'un ictère ?

Les démangeaisons dues à un ictère peuvent parfois être si intenses que les patients se grattent la peau à vif. Les patients peuvent également être atteints d'insomnie, voire de dépression.

Mais la plupart des complications d'un ictère sont le résultat de la cause sous-jacente de l'ictère, pas l'ictère en lui-même. Par exemple, l'ictère provoqué par une obstruction du canal biliaire peut conduire à un saignement incontrôlé dû à une carence en vitamines nécessaires à la coagulation sanguine.

Comment éviter un ictère ?

Un ictère est lié à la fonction du foie. Il est donc essentiel de faire attention au foie avec :

  • Une alimentation équilibrée
  • De l'exercice au moins 30 minutes cinq fois par semaine, et
  • En s'abstenant de dépasser les quantités recommandées d'alcool.

 

Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant un ictère.

 

ICTERE : Forum et témoignages

Votre expérience sur un ictère peut être intéressante pour les autres. Pensez-y !

Nous vous proposons de laisser vos commentaires et témoignages dans le forum ci-dessous.

 

Commentaires  

Kouamé désiré 0 Kouamé désiré
aider moi car mon fils de 07 mois a été d'un ictère nucléaire. je précise qu'il est né en Côte d'Ivoire Abidjan à la Pisam. il se trouve que sa grande soeur a été atteinte également d'un ictère nucléaire. toutefois le medecin de la clinique Avicenne abidjan l'a vite pris en charge et nous a éviter la catastrophe. Mais le petit frère n'a pas eu la chance de sa soeur en raison d'une mauvaise prise en charge quant bien meme j'ai prévenu le medecin dès sa naissance le surveiller en raison des antécédent de sa soeur. bref mon coeur saigne. j'ai besoin de solution pour la suite. merci d'avance.
20-10-2016 12:11
bouda 0 bouda
est ce qu'il existe des traitements pour ma fille agée de 14ans,handicapé e psycho-moteur à 100%, aprés etre atteinte d'ictère nucléaire
05-04-2016 16:50
bouda +1 bouda
ma fille atteinte d'ictère à la naissance, mauvaise prise en charge aucun traitement, elle a eu un handicap psycho-moteur à 100pour100, elle est agée maintenant de 14 ans; est ce qu'elle peut s'asseoire et marcher un jour,
19-03-2016 17:26
gbedissi gabriel +2 gbedissi gabriel
je suis tout le temps fatigué et mon urine est très foncée
10-12-2014 11:26

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Les informations sur un ICTERE peuvent intéresser vos ami(e)s

Partagez le site pour qu'eux aussi puissent en prendre connaissance